Plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH)

Le 16  juin 2017, le gouvernement du Québec adopte la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques confiant aux municipalités régionales de comté (MRC) la responsabilité d'élaborer et de mettre en oeuvre un plan régional des milieux humides et hydriques (PRMHH) sur leur territoire.

Qu'est-ce qu'un PRMHH

Le PRMHH est un outil de planification qui vise l'intégration de la conservation des milieux humides et hydriques dans l'exercice de planification du territoire d'une MRC. Il permet d'amorcer une réflexion en amont et d'orienter les décisions vers une meilleure gestion de ces milieux et vers un développement durable du territoire.

Trois grands principes guident l'élaboration du document de planification :

  • Favoriser l'atteinte du principe d'aucune perte nette; 
  • assurer une gestion cohérente par bassin versant;
  • tenir compte des enjeux liés aux changements climatiques.

    L'élaboration du PRMHH se déroule en plusieurs étapes jusqu'à son dépôt au ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) en juin 2022.


Notre approche

La MRC de Bécancour a choisi de réaliser son PRMHH principalement à l'interne en collaboration avec le Groupe de concertation des bassins versants de la zone Bécancour (GROBEC). Elle souhaite développer un outil à l'image de son territoire et de sa collectivité en tenant compte des réalités et des enjeux propres à sa région.

Le processus d'élaboration se fera en concertation avec les différents acteurs du milieu, soit les municipalités locales, le Groupe de concertation des bassins versants de la zone Bécancour (GROBEC), la table de concertation régionale de l'estuaire fluvial (TCREF), le Comité ZIP Les Deux Rives, le Conseil régional de l'environnement du Centre-du-Québec (CRECQ), les MRC contigües, les organismes et acteurs des milieux agricole, forestier et économique, les producteurs agricoles et forestiers ainsi que les citoyens concernés.


Pourquoi conserver les milieux humides et hydriques?

Les rivières, les lacs, les milieux riverains, les marais, les marécages et les tourbières constituent une véritable richesse pour la collectivité. Ces milieux assurent plusieurs fonctions écologiques : filtre contre la pollution, rempart contre l'érosion, rétention des sédiments, rétention de l'eau à des fins d'irrigation, réapprovisionnement des nappes phréatiques, atténuation des inondations, maintien du débit des cours d'eau pendant les périodes de sécheresse, écran solaire et brise-vent naturels, conservation de la diversité biologique, séquestration du carbone, etc. En bref, ces milieux contribuent grandement à renforcir la résilience des terres agricoles et des forêts, à améliorer la qualité de vie des citoyens et à lutter contre les changements climatiques.

Malgré leur importance, les milieux humides et hydriques ne cessent d'être altérés par les activités humaines et par le développement urbain. Il est maintenant devenu primordial d'assurer leur conservation pour nous et pour les générations futures. Par ailleurs, la conservation est davantage qu'une " cloche de verre ", elle comprend la protection, la restauration et l'utilisation durable des milieux.


Avancement du projet


pour En savoir plus

Vidéo

Une capsule présentant la démarche de planification et les principales étapes de l'élaboration d'un plan régional des milieux humides et hydriques est disponible sur YouTube.  

 Cliquez ici pour visionner la capsule vidéo