Aller au contenu principal

Terres publiques intramunicipales

La MRC de Bécancour détient du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles et du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs une convention de gestion territoriale. Cette convention identifie la MRC de Bécancour comme gestionnaire forestier et foncier de près de 1 600 hectares de territoire public.

Ainsi, dans le cadre de la gestion de ce territoire, la MRC réalise des travaux d'aménagement forestier s'assurant de mettre en valeur la ressource forestière dans un souci de développement durable. Donc, d'année en année, ce territoire forestier est soumis à une multitude de traitements sylvicoles.

Parallèlement aux activités d'aménagement forestier, la MRC développe des projets à caractère récréotouristique, agricole, de conservation ou d'activité en plein air. Ces projets permettent à la population de découvrir la nature même des très peu nombreuses terres publiques dans la région Centre-du-Québec.

Gestion de la forêt privée

La MRC de Bécancour possède un capital forestier d’importance. En effet, la forêt privée de la MRC compose approximativement 50 % de son territoire. La variété des peuplements forestiers jumelés aux caractéristiques des sols et de la topographie du territoire font en sorte que la forêt possède une productivité généreuse et des éléments de biodiversité tangibles. Elle est la source d’activités économiques, récréotouristiques et de conservation qui génèrent des retombées sur plusieurs facettes du territoire et de la population. Cette ressource est indispensable pour le bien-être de l’ensemble de la collectivité ainsi que pour la préservation d’éléments de biodiversité.

A juste titre, la forêt privée de la MRC de Bécancour mérite qu’on lui porte une attention particulière. De ce fait, la MRC de Bécancour possède un règlement relatif à l’abattage d’arbres afin d’encadrer les activités de déboisement et d’assurer le maintien d’un couvert forestier de qualité. Une ressource dédiée s’occupe de l’application de ce règlement permettant, entre autres, d’accompagner les promoteurs dans leur projet et d’assurer un suivi de conformité relié aux activités d’abattage d’arbres. Le règlement no. 350 (ci-bas) est l’outil tout désigné afin d’assurer le développement durable de la ressource forestière en lien avec des travaux d’abattage d’arbres à des fins sylvicoles, agricoles ou d’autres natures (résidentiel, commerciale, industriel).

Règlement

Pour information

À combler

À combler

Technicien en foresterie et gestionnaire des cours d'eau